Des dates importantes traversent le mois de décembre. Nous ne pouvons pas toutes les aborder, nous avons donc privilégié pour cette fin d'année, une petite réflexion sur une date symbolique fêtée bien avant la naissance du Christ. 

 

 

 

 

 

 

Et si le 25 décembre était au cours des millénaires la grande fête des « Dieux » ?

 

  • Pour les peuples païens de l'Antiquité : date qui correspond à l'adoration du soleil, citant le festival de "Sol Invictus" symbole de la victoire de la lumière sur les forces obscures.

  • Jour ou la naissance de la divinité solaire Mithra est fêtée (une divinité indo-européenne environ 2 millénaires avant Jésus Christ). Les adeptes de Mithra fêtaient la naissance du Dieu : Dies Natalis Solis Invicti « la naissance du soleil invaincu ».

  • Hludana (Hulda), une déesse germanique qui chevauchait le vent à la tête d’une horde de sorcières.

  • Et bien d’autres fêtes qui avaient leur équivalent chez les Celtes, les Germains, les Slaves... et étaient marquées pour la plupart d’entre elles, par des banquets, des décors de guirlandes végétales, des échanges de cadeaux …

 

De nos jours :

  • Nous fêtons la naissance du Christ, toutefois, le récit biblique indique qu’il naquit dans l’été en Palestine. Les bergers étaient dehors avec leurs troupeaux (voir Luc 2 : 8). L’hiver étant une saison de pluie, les bergers ne passaient pas la nuit à la belle étoile (Esdras 10 : 9)

 

Et si, Noël était la célébration de la Lumière qui éclaire tous les peuples ? 

 

Le 25 décembre est aussi le début des 12 jours païens : les 12 jours entre le 25 et le 6 janvier.

En se penchant un peu plus sur cette date, nous pouvons nous apercevoir que le nombre 12 est le nombre du peuple de Dieu.

  • Jacob – Israël – avait 12 fils.

  • L’arbre de Vie portait 12 fruits, les prêtres 12 joyaux.

  • 12 disciples pour Jésus.

  • La Jérusalem céleste de l’Apocalypse a douze portes marquées au nom des tribus d’Israël…

  • La femme de l’Apocalypse porte une couronne de douze étoiles…

 

12 est le nombre d’un accomplissement, d’un cycle achevé.

 

Dans une tradition ancienne, on notait le temps qu'il faisait durant ces 12 jours, le matin et le midi,

car selon cette tradition, le temps qu’il fait durant cette période correspondra

au temps que l’on aura toute l’année à venir.

Et si en fêtant Noël, nous fêtons et perpétuons d’autres fêtes et traditions ancestrales ?

 

Regardons d’un peu plus près le sapin : il trouve ses origines dans des temps très anciens.

  • Au Moyen-Orient, Attis (Baal) a été crucifié sur un arbre. Plus tard, Attis fut symbolisé par un sapin. La célébration du dieu Attis, veut que le sapin soit coupé et décoré avec de l’or, de l’argent, une étoile à six pointes à son sommet...

  • Selon la mythologie nordique un arbre puissant serait à l’origine de la vie : Tggdrasill.

  • Les Romains décoraient aussi pour l’occasion de la fête de la divinité solaire, leurs maisons avec des branches de conifère.

  • Dans la mythologie nordique, le dieu Heimdall venait dans la nuit visiter les maisons et laissait des cadeaux.

  • Durant le rite païen du solstice d’hiver, un arbre symbole de vie était décoré de fruits…

 

Le mot « Noël » vient, du latin natalis : naissance.

 

Que Noël soit :

La fête de la naissance du Christ, la fête d’un Dieu ou des Dieux, la fête de la lumière, la fête des enfants, la fête de la famille, la fête du commerce, la fête de la tradition, une fête croyante, une fête païenne…

 

En cette période, ou l'on se retourne vers notre intérieur pour trouver notre propre lumière, fêtez Noël comme vous l'aimez, fêtez Noël comme vous le ressentez ! 

Que la magie de ce jour, vous apporte l'émerveillement et la lumière pour la nouvelle année qui s’annonce.

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde… »

Gandhi

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

© 2015 - 2020 Les sentiers du temps Website Proudly created with Wix.com